top of page

Tout savoir sur le lapin

tout savoir sur le lapin

Je viens d'adopter un lapin, dois-je le faire voir à un vétérinaire ?

Pour tout savoir, il est important de faire vérifier l’état de santé de votre lapin régulièrement. En effet, le lapin est une espèce proie qui exprime très peu la douleur. Certains problèmes peuvent donc passer inaperçus sans la réalisation d’un examen clinique complet. Le vétérinaire profitera notamment de cette consultation pour contrôler les dents, réaliser une auscultation cardio-pulmonaire et une palpation abdominale. 


De plus, une première visite chez le vétérinaire après l’adoption est importante pour discuter des soins courants : vaccination, stérilisation, conditions d’entretien. Cela permet de partir sur des bonnes bases et éviter des erreurs qui peuvent avoir de lourdes conséquences par la suite.



Quelle alimentation donner à mon lapin ?


alimentation lapin

Le foin et la verdure sont les bases de l’alimentation du lapin. Toutefois, le foin doit être bien vert, non poussiéreux et constitué de longues fibres pour permettre une usure correcte des dents. Les légumes frais distribués doivent être riches en fibres.


Généralement, il s’agit des végétaux verts et feuillus comme le céleri branche, le fenouil, la batavia, la feuille de chêne, les feuilles de fraisier et de framboisier, les fânes de radis ou de carotte…


De plus, des granulés tous identiques (ou extrudés) riches en fibres peuvent compléter la ration. En revanche, ils sont à donner en quantité limitée pour éviter le surpoids.  


Au contraire, il faut absolument éviter de donner des mélanges de granulés/graines qui sont trop riches en sucres, en matières grasses et trop pauvres en fibres. En effet, ceux-ci favorisent les problèmes dentaires chez le lapin.


Par ailleurs, d’autres aliments sont à proscrire. Comme par exemple : le pain, les céréales, le chocolat, les bâtonnets de graines, les fruits secs. En revanche, les légumes comme la carotte et les fruits frais constituent uniquement des friandises. Ils sont donc à donner en très petite quantité, à savoir maximum 1 fois par semaine. 




Le biberon d'eau est-il une bonne idée ?


Le biberon n’est pas recommandé chez le lapin. En effet, il favorise les problèmes dentaires et peut être à l’origine de douleurs cervicales chez les lapins âgés à cause de la position d’abreuvement. Par ailleurs, il est très difficile de nettoyer correctement un biberon comparé à une gamelle d’eau. Des biofilms bactériens peuvent donc se former sur les parois du biberon et occasionner des troubles digestifs sur le long terme.


Enfin, les lapins ont tendance à boire moins avec un biberon. De ce fait, la gamelle est donc bien plus adaptée et naturelle pour le lapin. Toutefois, il faudra veiller à choisir une gamelle assez lourde pour éviter qu’il ne puisse la renverser.



Dois-je lui donner une pierre à ronger ?


La pierre à ronger minérale n’est pas nécessaire pour le lapin puisque le foin et la verdure permettent l’usure dentaire. Pour tout savoir, ce type de pierre est même dangereuse pour la santé du lapin. Effectivement, elle est très riche en calcium, favorisant ainsi les problèmes urinaires (sablose vésicale, calculs urinaires).  



Comment puis-je le porter ?

tout savoir sur mon lapin

Vous pouvez porter votre lapin mais il faut faire attention à prendre certaines précautions pour éviter les chutes et les fractures. En effet, il présente une fragilité au niveau des vertèbres. Il est donc nécessaire de toujours avoir une main au niveau de ses lombaires.


Pour une contention idéale, disposez une main sous le thorax et l’autre au-dessus des lombaires. Dans tous les cas, elle doit se faire au calme et en adoptant des gestes doux. Attention : il ne faut jamais l’attraper par les oreilles ! 


Pour lui donner des médicaments ou le réalimenter, il peut être enroulé dans une serviette comme un burrito avec uniquement la tête qui dépasse. 



Quelles précautions contre la vaccination et la stérilisation ?


Dois-je le faire vacciner ?

Il est fortement recommandé de vacciner votre lapin contre deux maladies : la myxomatose (poxvirus) et la maladie virale hémorragique (calicivirus avec 2 variants : 1 et 2). Et cela est valable même pour un lapin vivant en intérieur en raison du risque de transmission par les moustiques et de la résistance des virus dans l'environnement. D'ailleurs, ces virus sont très présents en Haute-Garonne et sont très mortels. En ce sens, des rappels tous les 6 mois sont recommandés afin d'assurer une protection optimale. 

Dois-je le faire stériliser ?


Mon lapin perd beaucoup ses poils, que faire ?

tout savoir sur le lapin

Votre lapin mue généralement 2 fois par an. La mue correspond à une perte importante de poils.


Pendant cette période, il est fortement conseillé de brosser votre lapin quotidiennement. Cela permet d'éviter l’ingestion d’une quantité excessive de poils qui pourrait se compacter dans le tube digestif et faire l’effet d’un bouchon.




Quels sont les signes qui doivent m'alerter sur l'état de santé de mon lapin ?


Un lapin qui reste très prostré, qui ne s’alimente plus du tout, qui semble avoir mal au ventre et qui n’émet aucune selles : il s’agit d’une urgence vitale. Afin de savoir si votre lapin présente des inquiétudes, prenez en compte tout ce qui est décrit ci-dessous.


  • Il mange moins, émet des selles plus petites et moins nombreuses : souvent signe d’un ralentissement voire d’un arrêt de transit.

  • Présence de traces de sang dans les urines ou dans la cage. 

  • Soudainement la tête penchée et/ou des pertes d’équilibre, voire qui n’arrive plus à se déplacer. 

  • Présence d'une masse apparue soudainement au niveau de la mâchoire et qui grossit rapidement. 

  • Un lapin qui bave, qui grince des dents, qui trie ses aliments (refuse son foin par exemple). Il peut s’agir d’une douleur dentaire. 

  • Difficultés respiratoires, respirant la bouche ouverte : il s’agit d’une urgence vitale.

  • Éternuements récurrents et qui présentent un écoulement blanchâtre au niveau des narines. 

  • Un lapin qui boite ou qui a du mal à effectuer des déplacements. 


Pour tous ces motifs, il vaut mieux contacter un vétérinaire pour avoir des conseils et prévoir un rendez-vous en consultation.



9 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page